Maison écologique dans l’ain
Accueil du siteRemplissage en paille
Trempage des bottes
vendredi 27 février 2009
par cam&dado
popularité : 22%

Nous voilà donc parti pour tremper les ballots dans une barbotine de terre (boue assez liquide type pate à crêpe). Elle doit former un gant quand on met la main dedans mais ne pas trop palmer entre les doigt. Le but est que cette barbotine rentre dans la botte de paille sur environ 3 cm pour accrocher les brins ensembles et ainsi favoriser la tenu de l’enduit.

Si la barbotine est trop liquide elle mettra longtemps a sécher et elle sera moins solide. Si elle est trop épaisse, elle ne rentrera pas dans la botte et ne jouera pas son rôle.

On a une terre qui est très "grasse", il est difficile de dire le % d’argile mais on doit être à plus de 60%, le reste n’étant que du limon et un peu de sable très très fin. Il n’y a aucun cailloux !

Du coup on a pas besoin de la tamiser, on a juste creuser au tractopelle et mis la terre dans les baignoires et bacs avec de l’eau.

JPG - 488.5 ko
JPG - 416.9 ko

On laisse tremper une journée, on malaxe une première fois avec un malaxeur portatif (merci Patrice de m’avoir prêté la bête !), il faut pas un malaxeur de chez Castorama parce qu’au début ça force pas mal. Si besoin on casse les grosses mottes de terre à la main.

JPG - 305 ko
JPG - 478.5 ko

On laisse tremper encore un jour et on remalaxe et là on a une belle pâte type crême fraiche un peu épaisse mais bien lisse.

JPG - 526.7 ko
JPG - 258.5 ko

On met de cette belle crème dans le bac de trempage et on rajoute de l’eau tout en malaxant (cette fois un malaxeur Casto suffit) pour obtenir notre texture "pâte à crêpe".

JPG - 408.4 ko

C’est prêt pour le trempage !

JPG - 321.9 ko
JPG - 564.4 ko

On se met à deux, un à chaque bout du bac, et on trempe une face de la botte, faut que la botte soit immergée sur 5 cm (plus ça devient trop lourd à porter, moins on a pas la pénétration de 3 cm recherché) et on la fait un peu bouger. Ensuite on la pose sur le bord du bac et on l’essort en passant la main dessus pour faire tomber l’excédant.

On recommence avec la deuxième face mais en appuyant un peu moins dessus et en laissant moins longtemps (une dizaine de seconde) : la botte étant déjà trempé sur une face est plus lourde et s’enfonce beaucoup plus.

JPG - 483.9 ko
JPG - 498.4 ko
JPG - 397 ko
JPG - 363.4 ko
JPG - 408.4 ko
JPG - 498.4 ko
JPG - 323.8 ko
JPG - 424.2 ko
JPG - 465.4 ko

On pose ensuite la botte dans un endroit bien aéré à l’abri de la pluie mais pas enfermé sous des bâches sinon ça pourri rapidement avec si le soleil vient à donner dessus.

JPG - 598.6 ko
JPG - 459.9 ko
JPG - 638.3 ko
JPG - 636.8 ko

Il faut laisser sécher jusqu’à ce que la terre soit maléable mais pas trop sèche sinon elles sont plus dur à mettre en place (de 12h à 1 semaine suivant le temps et surtout le vent).

 
Articles de cette rubrique
  1. Principe de pose des ballots
    3 mai 2007

  2. Les murs en paille - 1er épisode
    7 août 2008

  3. La moisson
    15 janvier 2009

  4. Premiers essais de mur
    27 février 2009

  5. Trempage des bottes
    27 février 2009

  6. Mise en place des ballots de paille
    27 février 2009