Maison écologique dans l’ain
Accueil du siteEnduits
Ni couche de corps, ni gobetis
vendredi 27 février 2009
par cam&dado
popularité : 6%

Après avoir posé les bottes pré-enduites, on a rebouché les trous entre les bottes et en même temps on a appliqué à la main une petite couche de terre. C’est pas un gobetis car c’était moins liquide et c’est pas non-plus une couche de corps car on en a pas mis assez épais.

En fait le but de cette couche était d’obtenir une surface rigide et qui ne rebondisse pas pour pouvoir enduire par la suite avec une machine à projeter. Même si je ne sais pas encore si on le fera à la machine ou pas ...

On a pas fais une couche de corps parce que ça demandait beaucoup plus de préparation et de temps, et c’est dur de tout gérer à la fois quand on a pas trop d’expérience.

A l’intérieur, on en a mis un peu plus épais pour avoir plus d’inertie à l’intérieur. Cette première couche, enfin deuxième si on compte le trempage, n’est composé que de terre (consistance fromage blanc). On a fait volontairement des aspérités pour que la couche suivante accroche bien dessus. L’enduit se craquelle beaucoup en séchant mais c’est normal, ça ne gêne en rien et d’ailleurs la surface du mur est très dur et ça tient très bien. Les fissures feront aussi de l’accroche pour la couche suivante.

JPG - 489.9 ko
JPG - 447.3 ko
JPG - 417 ko
JPG - 464.8 ko
JPG - 409.9 ko
JPG - 545.6 ko
JPG - 387 ko
JPG - 505.8 ko
JPG - 322.7 ko
JPG - 421 ko
JPG - 383.4 ko
JPG - 438.9 ko
JPG - 379 ko
JPG - 406.7 ko
JPG - 418.3 ko
JPG - 441.4 ko
JPG - 442.3 ko
JPG - 369.1 ko
JPG - 349.5 ko
JPG - 296.9 ko
JPG - 619.5 ko
JPG - 457.7 ko
JPG - 458.6 ko